Archives de Catégorie: Les Rôles

Mickaël et son bateau.

Docu : Mickaël est tout jeune, sorti de formation de menuisier. À 20 ans, il s’est lancé dans la construction de son premier bateau à clin: méthode et débrouillardise au service d’un magnifique projet bientôt « sur » l’eau.

Fiction :

Mickaël est un des vikings qui sévissent dans la vallée de la Seine.

Mathilde, la teinturière.

Docu :

Mathilde a planté graines et boutures, trouvées au gré de ses rencontres et de ses promenades, dans son jardin. Son choix s’est porté sur les plantes tinctoriales :

elle expérimente la teinture « au naturel » sur des écheveaux de laine ou des textiles déjà tissés. Que se soit à la maison, en reconstitution ou pour une journée de tournage, les recettes sont les mêmes.

Fiction :

Mathilde est teinturière dans un village carolingien mais aussi dame de cour attachée à la reine Frédérune.

Martial, le forgeron

Docu :

Martial, après sa journée de travail, retrouve la forge installée dans le fond de son jardin pour préparer des pointes de lance, des casques, des umbos, afin que lui et ses amis aient un équipement militaire le plus historique possible pour reconstituer les soldats de la garde du roi Charles III.

Il utilise aussi ses compétences sur l’archéosite de Marle :  le village du  » Musée des Temps Barbares », pour une immersion totale dans les contraintes du travail au Moyen-âge.

Fiction :

Martial est le chef du village attaqué par les Vikings.

Hrolfr ou Rollon

Chef scandinave (norvégien ou danois selon les traditions) des pillards : « viking », installés en Basse Seine. Après le traité de Saint-Clair-sur-Epte, il devient  comte et administrateur avisé d’une partie de la Neustrie occidentale sous son nom de baptême : Robert. Il est le premier de la lignée qui donnera les ducs de Normandie. Il sera fidèle à sa parole et défendra Charles III contre les attaques des grands du royaume et en particulier de Robert de Neustrie qui entra en rébellion et se fit couronner roi en 922.

Robert, marquis de Neustrie

Investi du titre de duc des Francs en 892 par son frère Eudes, ce dernier le nomme à la tête de plusieurs comtés, y compris le comté de Paris et la marche de Neustrie. Malgré ses prétentions au trône il reconnait Charles III  et continue à défendre le nord de la Francie contre les attaques vikings. Il participe aux négociations en 911, devient le parrain de Rollon et lui transmet son nom comme nom de baptême. Il se retournera contre le roi et règnera moins d’un an sous le titre de Robert 1er avant d’être tué en 923, au cours de la bataille de Soissons entre les grands du royaume entrés en rébellion et les troupes fidèles à Charles III.

Francon, archevêque de Rouen

Ayant déjà des contacts avec les vikings, il est choisi comme intermédiaire par Charles III pour mener les négociations avec Rollon. Francon exige à cette occasion la conversion des scandinaves, ou tout du moins de leur chef, avec, comme garant, le duc Robert.

Richard, marquis de Bourgogne, dit le Justicier

Titulaire de nombreux comtés, il sert le roi Charles le Chauve puis il reconnait Charles III comme roi et lui porte secours contre Eudes, comte de Paris. Il repousse plusieurs fois les vikings et, à partir de 901, occupe la première place au conseil du roi et prend le titre de marquis de Bourgogne. Il gagne contre Rollon, la bataille de Chartres en 911 et fait lever le siège de la ville.